Trouvez en 1 clic les réponses à vos questions FAQ

Mivv : échappements perfectionnés au design racé

Le choix du nouvel échappement ou silencieux de sa bécane ne se fait pas à la légère. Voulez-vous accroître les performances moteur ? Réduire le poids de la moto ? Émettre un son reconnaissable entre tous ? Dès lors que l’on a le budget, changer son pot permet de véritablement personnaliser sa machine.

L’objectif de la Metal Industria Val Vibrata (MIVV) est d’offrir à ses clients un haut niveau technologique dans l’élaboration de ses échappements, et les silencieux Mivv sont particulièrement réputés.

Les MotoGP équipées Mivv

Quel environnement peut-être plus exigeant que celui des courses moto racing ? Lorsqu’une marque s’engage sur un tel évènement sportif, l’on peut sans hésitation affirmer qu’elle en tire des enseignements importants sur l’élaboration de ses pièces moto. Durant 4 ans, la Team Honda Repsol fut équipée d’échappements Mivv, y compris lors de la victoire au championnat de Nicky Hayden en 2006.

Les contraintes réglementaires et les remarques des pilotes et mécaniciens de l’équipe ont toujours poussé Mivv à s’améliorer et faire bénéficier les motards sur route des développements créés pour les pilotes professionnels.

Offrir des performances et un son exceptionnels

Au sein du pôle Recherche et Développement de la firme, les ingénieurs travaillent dans des conditions optimales, ils ont à leur disposition un matériel de pointe tel qu’une salle semi-anéchoïque et différents bancs d’essai moteur. La salle recrée un environnement contrôlé dans lequel sont prises les mesures des niveaux sonores. Les bancs d’essais, un à rouleaux et deux dynamiques aident à établir le niveau des performances moteur en fonction des prototypes d’échappement testés sur la machine.

Pour chaque nouveau modèle testé, les mesures de performance du système d’échappement, des niveaux acoustiques et de la température sont relevées.

Tout au long de l’élaboration du prototype, celui-ci est amélioré par la prise en compte des résultats des données émanant des bancs d’essai. Les ingénieurs veillent à ce que les décibels émis restent dans la légalité tout en garantissant une performance moteur optimale avec le nouveau pot. La résistance des matériaux et de la structure de l’échappement sont également vérifiés par des relevés de température. Les zones pouvant présenter des fragilités sont alors renforcées.

Mivv prend le style au sérieux

Changer son pot peut radicalement changer le style de sa bécane. En passant sur une position basse ou une seule sortie à la place de deux, toute l’allure de la moto est revue. Et ça, c’est ce qui fait l’intérêt de la customisation de sa bécane.

Mivv prend en compte le désir de se démarquer des autres motards et prête un intérêt tout particulier au design de ses échappements. Chaque nouvelle pièce est dessinée par des designers moto. Au fur et à mesure des développements, plusieurs projets ont vu leur design être breveté.

Des matériaux toujours plus techniques

Loin d’être fabriquées dans un simple alliage, les lignes d’échappement Mivv sont composées de multiples éléments, conçus dans des matériaux techniques.

Le titane, particulièrement léger peut faire économiser jusqu’à 40 % de poids face à de l’acier. Mais sa faible résistance aux températures élevées le fragilise. C’est avec le développement d’alliages contenant d’autre métaux en plus du titane que Mivv peut garantir la bonne tenue de ses pots extra légers à des températures supérieures à 800 °C.

Les matériaux absorbant le son contenus dans la cartouche sont tout aussi essentiels. Ils doivent eux aussi résister à de fortes chaleurs tout en conservant leurs propriétés acoustiques. La firme emploie un ensemble de tissus texturés CE de 14 microns pour composer son isolant.

voir le détail
Catégorie
Trier
Mivv
Nouveautés