Soldes jusqu’à -70% sur des milliers de produits

Suzuki
GS 500

Commercialisé entre 1989 et 2007
Choisissez votre année / déclinaison

Accessoires et pièces Suzuki GS 500

Produits pour Suzuki GS 500
Bagagerie Carburation Carénage Echappement Electrique Freinage Moteur Partie cycle

Suzuki GS 500 : mettez-vous à l’aise

Le marché des 500 s’emplit de roadsters midsize au rugissement marqué. Pour attirer l’attention des motards, ils rivalisent de puissance et roulent des mécaniques. La douce Suzuki GS 500 suit une tout autre voie. Ni débauche technologique ni moteur surpuissant pour elle ! Elle préfère miser sur la fiabilité de ses pièces, renforcer la solidité de sa structure et vous offrir une dynamique de conduite souple. Son entretien limité, combiné à son faible prix d’achat, fait d’elle un deux-roues idéal pour les conducteurs débutants ! Polyvalente, elle constitue une compagne de voyage apaisée à l’increvable fiabilité. Malgré son retrait du catalogue en 2007, elle reste appréciée et s’échange à bas prix sur le marché de l’occasion. Vous souhaitez rénover votre Suzuki GS 500 ? Sur La Bécanerie, choisissez des pièces détachées de qualité au meilleur prix !

Un moteur volontaire

Le roadster japonais s’équipe d’un bicylindre en ligne à 4 temps refroidi par air. Sans être surpuissant, il développe tout de même 41 ch à 9 200 tr/min. Son couple de 41,1 Nm à 8 000 tr/min le propulse rapidement en avant. Il assure à la GS 500 une excellente maniabilité, vous procure de véritables sensations et se révèle particulièrement joueur dans les moyens régimes. Les versions de 1989 à 1997 s’avèrent idéales pour les possesseurs du permis A2 à la recherche d’une première moto.

Une structure solide

Affichée à un prix défiant toute concurrence, la GS 500 mise sur sa fiabilité. Ni fioriture ni excès ! Elle se construit autour d’un cadre à double berceau en acier renforcé par de robustes poutres périmétriques. Ses disques, dotés d’étriers à double piston, freinent efficacement et ses suspensions, bien que limitées, encaissent agréablement les chocs de la route. Si elle se destine à l’origine aux débutants, elle représente aujourd’hui une excellente base à la customisation.

H, la première déclinaison

De 1989 à 1997, la Suzuki GS 500 évolue à plusieurs reprises. Son moteur gagne en puissance et atteint progressivement les 47,7 ch, excluant les permis A2. Son design se transforme, mais conserve ses lignes d’origine. En 2001, elle se métamorphose complétement ! Elle emprunte à la populaire Hornet de nouvelles courbes arrondies. Son réservoir gagne en contenance, son guidon perd son allure sportive et sa fourche se dote de joints SPI.

F, un roadster devenu routière

3 ans après la H, la GS 500 se décline en 2 versions. Si la E garde ses caractéristiques d’origine et son look naked, la F s’habille d’un carénage complet aux lignes travaillées. Elle s’équipe d’un nouveau radiateur à huile et un catalyseur l’adapte à la norme antipollution Euro 2. Des freins APracing, particulièrement performants, remplacent ses modèles d’origine Tokico. La GS 500 F gagne en fiabilité. Elle s’alourdit néanmoins de 11 kg et est affichée près de 150 € au-dessus de la version E.