Notre magazine deux roues, motos, 50 cc, scooter et mob DECOUVREZ NOTRE BLOG LIVRAISON OFFERTE dès 89 € d’achat Retour équipement Offert Paiement en 3X sans frais

Suzuki
RM 125

Commercialisé entre 1979 et 2008
Choisissez votre année / déclinaison

Accessoires et pièces Suzuki RM 125

Produits pour Suzuki RM 125
Bagagerie Carburation Echappement Freinage Carénage Electrique Moteur Partie cycle

Suzuki RM 125 : une moto pour les experts

De 1979 à 2008, la Suzuki Racing Mode 125 connait une carrière en dents de scie. Sa prise en main difficile la rend impopulaire auprès des débutants. Hypermaniable, elle manque cruellement de stabilité. Son moteur puissant souffre d’une allonge limitée, et ses étonnantes performances ne se manifestent qu’entre les mains des pilotes expérimentés. Avec ses parties cycles fragiles, elle requiert un entretien précautionneux. Son prix réduit sur le marché de l’occasion fait d’elle une excellente base pour les mécanos chevronnés. Ils y trouvent une machine fiable, résistante à l’épreuve du temps. Vous recherchez des pièces détachées adaptées à votre Suzuki RM 125 ? Sur Bécanerie, profitez de modèles d’origine et d’équipements compétitifs !

Une motorisation déroutante…

Le monocylindre de 124,8 cm3 à 2 temps de la moto japonaise semble dénué de force. Malgré ses 39,5 ch à 11 000 tr/min, la mécanique délivre difficilement sa pleine puissance. Sa faible allonge, ses bas régimes creux et son manque de coffre impactent négativement ses performances.

… nerveuse sous tous rapports

Avec ses 94 kg, son rapport poids-puissance est excellent. Son carburateur Mikuni TMX de 38 mm maximise sa nervosité et lui apporte un couple conséquent de 26,5 Nm à 10 000 tr/min. Son accélération maitrisée sort le tout-terrain des ornières les plus profondes.

… puissante sous certaines conditions

Pour se révéler, la Suzuki RM 125 exige des réglages ultraprécis. Entre des mains expertes, elle transcende ses limites apparentes et se propulse à toute vitesse sur les pistes. Elle se montre alors particulièrement joueuse.

Une conception pratique

La Suzuki RM 125 s’assemble autour d’un simple berceau dédoublé en acier. Sa selle haute, située à 950 mm, vous offre une garde au sol importante et une place conséquente pour vos jambes. Inadaptée aux petits gabarits, elle satisfait pleinement les conducteurs de grandes tailles. Elle procure cependant des sensations de lourdeur dans les virages.

Des suspensions déséquilibrées

La moto japonaise s’équipe d’une fourche inversée Showa de 47 mm à double réglage et d’amortisseurs Showa à 310 mm de débattement à quadruple réglage. Si cette configuration parait fiable, elle souffre d’un réel manque de précision. La fourche, bien trop ferme, encaisse mal les ornières profondes, et l’amortisseur, trop souple, déséquilibre l’ensemble. Cette asymétrie ne convient qu’aux pilotes experts.

Des parties cycles fragiles

La Suzuki RM 125 réclame un entretien constant. Elle supporte mal les chocs répétés de l’off-road, et ses équipements s’endommagent rapidement. Diverses pièces doivent être remplacées de façon régulière. Jusqu’en 2004, un défaut de la boite de vitesses provoque même des ruptures imprévues. Un changement du barillet de sélection résout le problème.