Suzuki
TS 125

Commercialisé entre 1972 et 1997
Choisissez votre année / déclinaison

Accessoires et pièces Suzuki TS 125

Produits pour Suzuki TS 125
Bagagerie Carburation Echappement Freinage Carénage Electrique Moteur Partie cycle

Suzuki TS 125 : une pépite tombée dans l’oubli

Pendant ses 25 ans d’exploitation, la Suzuki TS 125 séduit de nombreux motards. À ses débuts, ce trail s’oriente vers l’enduro. Son dynamisme et son allure particulière marquent les esprits. Grâce à la simplicité de sa conception, les mécanos équipés le restaurent aujourd’hui facilement. Au fil des années, la Suzuki TS 125 se décline en 5 modèles. Elle reste cependant peu recherchée par les collectionneurs, ce qui la rend particulièrement abordable. Vous souhaitez offrir une seconde jeunesse à votre Suzuki TS 125 ? Procurez-vous des pièces détachées adaptées chez La Bécanerie !

Une motorisation performante

Depuis ses débuts en 1972, la TS 125 est dotée d’un moteur monocylindre vertical, de 123 cm³, refroidi par air et équipé de deux soupapes. Son admission par clapets alimente l’ensemble du moteur via un carburateur Mikuni VM 24. À l’époque, la modernité de son boîtier CDI assure une excellente gestion de l’allumage. Sa puissance atteint les 22,3 CV pour 8 000 tr/min. Pour un trail, la TS 125 dispose aussi d’une autonomie prodigieuse.

Une structure solide et pratique

Comme la plupart des motos issues de constructeurs nippons, la Suzuki TS 125 profite d’une ergonomie remarquable. Son cadre à simple berceau, dédoublé sous le moteur par des tubes d’acier de section ronde, garantit à la structure une excellente résistance. Sa taille, de 2 085 mm sur 830 mm, associée à un poids de 105 kg, la rend particulièrement maniable. Sa selle de 860 mm, relativement haute, vous offre une posture de conduite confortable. Sur les routes cabossées, la TS 125 absorbe également parfaitement les chocs grâce à sa fourche télescopique à amortisseurs hydrauliques.

Une grande évolution visuelle

Si la Suzuki TS 125 ne connaît que 5 déclinaisons (notamment ER, R, X), elle change cependant beaucoup au fil du temps. Comme la majorité des motos des années 70, ses principales modifications interviennent au cours de ses premières années d’exploitation. Les ingénieurs nippons revoient sa structure globale et son carénage à plusieurs reprises au cours des 10 premières années. Jusqu’à sa disparition, ils poursuivront leurs efforts pour l’améliorer.

Une importante évolution technologique

Dès 1977, Suzuki revoit sa copie. La marque augmente la puissance du moteur via une double admission et l’ajout de six transferts sur le cylindre. L’embrayage se voit également renforcé. Il utilise une technologie de sélection de vitesse à secteur denté et à cliquets, absolument novatrice pour l’époque. Le cadre et les amortisseurs sont quant à eux revus en 1979, à l’arrivée de l’Enduro Raider, première déclinaison de la TS 125.