Yamaha
XV 535

Commercialisé entre 1988 et 2003
Choisissez votre année / déclinaison

Accessoires et pièces Yamaha XV 535

Produits pour Yamaha XV 535
Bagagerie Carburation Carénage Echappement Electrique Freinage Moteur Partie cycle

Yamaha XV 535 : l’utilitaire au look vintage

Sortie en 1988, la Yamaha XV 535 appartient à la grande famille des Virago. Elle possède une mécanique performante et une architecture efficace à la structure robuste. Son excellente base constitue un point de départ idéal pour vos projets de personnalisation. Sur le marché de l’occasion, le custom nippon se vend à un tarif accessible. Vous êtes prêt à modifier votre XV 535 ? Sur La Bécanerie, retrouvez des pièces détachées de qualité au look vintage. Elles vous accompagnent dans la rénovation, la customisation ou l’entretien de votre moto.

Une motorisation citadine

L’esthétique du moteur de la XV 535 a de quoi impressionner ! Avec sa taille massive, ce bicylindre de 535 cm3 refroidi par air occupe le cœur de sa structure. Le cadre en tube d’acier semble se reposer entièrement sur lui. Il développe cependant des performances limitées de 42 ch à 7 500 tr/min. Lancé à plein régime, il atteint à peine les 150 km/h. Mais si le custom nippon ne brille pas sur les grands axes routiers, il parade en ville ! Son excellent couple de 46 Nm à 6 000 tr/min vous garantit une accélération rapide et continue.

La fiabilité avant tout

La Virago 535 compte sur la robustesse de son moteur d’origine. Elle s’équipe de pièces résistantes aux matériaux nobles et n’hésite pas à recourir à des systèmes innovants. Elle s’équipe ainsi d’un arbre à cardan, rare sur ce type de moto. Cette transmission se révèle particulièrement fiable, réclame moins d’entretien et sait se faire discrète.

Une combustion gourmande

Avec son double carburateur Mikuni de 34 mm, le bicylindre du custom Yamaha consomme 5,3 L d’essence aux 100 km. Si son premier millésime européen dispose d’une capacité de seulement 8,6 L, il se dote dès 1989 d’un réservoir de 13,5 L. L’autonomie sur route de cette seconde version dépasse légèrement les 200 km.

Une base custom solide

La XV 535 évite les fioritures inutiles. Elle travaille sa mécanique et mise sur la qualité de son cadre tubulaire en acier. Le design chromé des pièces composant sa structure vous offre un visuel luxueux. Elle se destine pleinement aux férus de customisation et leur fournit un terrain de jeu idéal. Malgré la qualité de sa conception, ses suspensions d’origine souffrent néanmoins d’une fermeté dérangeante.

Un confort spartiate

Le custom de Yamaha est une page blanche. Le constructeur se contente du minimum et ne propose pas une ergonomie travaillée. Si cette frugalité des équipements rebute certains, elle ravit les mécanos chevronnés à la recherche d’une personnalisation à leur image. Avec les bons accessoires, votre XV 535 vous offrira un confort optimal !