Honda
CA 125

Commercialisé entre 1995 et 2000
Choisissez votre année / déclinaison

Accessoires et pièces Honda CA 125

Produits pour Honda CA 125
Bagagerie Carburation Echappement Freinage Carénage Electrique Moteur Partie cycle

Honda CA 125 Rebel : la révolte du twin

Au milieu des années 90, les monocylindres dominent le marché des petits customs. La Honda CA 125 se refuse à cette voie toute tracée. Son twin rugissant débarque et annonce une ère nouvelle ! Avec sa posture de conduite confortable, la moto conquiert le bitume urbain. Ses lignes chromées attirent l’œil et son allure caractéristique marque les esprits. Elle souffre néanmoins de ses nombreux défauts mécaniques. Après 5 courtes années d’existence, elle laisse la Shadow 125 prendre sa relève. Vous rénovez ou modernisez votre Honda CA 125 Rebel ? Commandez vos pièces détachées au meilleur prix sur La Bécanerie !

Une motorisation novatrice

Le moteur du custom nippon l’avantage autant qu’il le handicape. Novateur à son époque, ce bicylindre parallèle 4 temps de 124,6 cm3 détonne par sa souplesse. Il offre une maniabilité unique et une agilité impressionnante. Son comportement sain séduit particulièrement les débutants. Sur le bitume urbain, la belle moto se conduit avec plaisir. Avec ses 11 ch à 9 500 tr/min, elle manque cependant de puissance et peine à atteindre ses 100 km/h maximaux. Dès 80 km/h, ses hauts régimes se révèlent insuffisants. Elle fait pâle figure face au V-Twin de la Shadow. Son couple famélique de 8,8 Nm à 6 000 tr/min ne lui apporte malheureusement aucune compensation et lui ôte toute nervosité.

Le respect des canons

Si la motorisation de la CA 125 se rebelle, son allure s’avère étonnamment sage. Elle reprend les conventions des cutoms de l’époque. Sous son large guidon aux courbes marquées, un réservoir « goutte d’eau » emblématique trône. Sa fourche élancée le soutient avec style et une confortable selle longiligne le prolonge. De nombreux éléments chromés soulignent le bicylindre laissé à nu dans son cadre à simple berceau dédoublé en acier. Dernier détail typique de l’époque, son épaisse roue arrière à rayons achève cette impression de classicisme.

Un confort impeccable

Le custom nippon se veut avant tout pratique. Il offre une base ergonomique à son conducteur et lui garantit une tenue de route impeccable. Le guidon, typique de sa catégorie, vous positionne parfaitement et sa large selle à 680 mm constitue une assise idéale. Ses 137 kg à sec facilitent sa prise en main. Son agilité, sa maniabilité et son confort séduisent les débutants. Avec son prix particulièrement bas pour l’époque, le deux-roues se destine surtout aux jeunes conducteurs.