Retards constatés actuellement, plus d’info dans notre FAQ.

Suzuki
GSF 650

Commercialisé entre 2005 et 2013
Choisissez votre année / déclinaison

Accessoires et pièces Suzuki GSF 650

Suzuki GSF 650 : la lignée Bandit

Difficile de faire face à des roadsters à succès tels que le Hornet de chez Honda dans les années 2000. Et pourtant, Suzuki l’a fait. Grâce à son GSF 650, ou Bandit pour les intimes, Suzuki est entrée dans le garage et dans le cœur de nombreux pilotes jusqu’en 2013.

La motorisation des GSF 650

Le quatre cylindres en ligne et son onctuosité sont de sortie sur la lignée des GSF650. A carburateur, puis totalement électrique dans ses dernières versions, la puissance maximale de 78 ch à 10 500 tr/min. Le moteur est un des atouts du Bandit : joli coup de fouet en 1ère, courte, on est ensuite surpris par sa souplesse et sa douceur. Il reprend de la vigueur dans 5 000 tours, ce qui est appréciable. Le couple maximal est de 60 Nm à 7 500 tr/min. Même en adoptant une conduite sportive, il est difficile de lui faire atteindre les 6 L/100 km, ce qui est un excellent point pour une machine de cette période. Attention au compteur : à 7 000 tr/min, on affichera déjà un joli 130 km/h ! Seul bémol, les vibrations ressenties à ce régime, qui peuvent fatiguer les membres à la longue.

Le confort à bord d’un GSF 650 Bandit

Là aussi, le roadster de Suzuki ne déçoit pas. Sa maniabilité, liée aux pneumatiques dont les dernières versions disposent, est également assurée par une fourche très progressive. L’amortisseur arrière est plus sec, mais il est compensé par une selle très moelleuse. La selle passager, en surplomb, permet de bien caler le dos du pilote. La partie freinage, avec ou sans ABS, a évolué durant la vie de ce modèle : les premiers Bandits disposaient d’un freinage convenable, les derniers GSF 650 se dotent d’étriers 4 pistons pour des disques de 310mm. Les dernières versions sont moins sur l’avant grâce à une nouvelle répartition des masses. La position de conduite, en revanche, est restée identique. Elle conviendra parfaitement à des petits gabarits, un peu moins aux grandes jambes qui pourront avoir du mal à se caser. Elle représente un excellent compris grâce à sa rigueur et sa polyvalence : douée sur la route comme en ville.

Les versions du Suzuki GSF 650

En bon roadster du constructeur japonais, le Bandit se dote de sa version N(aked), c’est-à-dire avec le minimum de carénage. Une deuxième version, S(port), est plus carénée, mais moins agressive que sa grande sœur.

Produits pour Suzuki GSF 650
Bagagerie Carburation Carénage Echappement Electrique Freinage Moteur Partie cycle