Guide d’achat : Bien choisir son antivol

Le choix d’un antivol n’est pas anodin. Il représente une des conditions essentielles pour souscrire à une assurance. Il faut d’ailleurs savoir que toutes les assurances n’exigent pas les mêmes types d’antivol. Il est donc souhaitable de se renseigner lors de la signature du contrat afin d’éviter toute déconvenue.

Les différents types d’antivols

L’antivol en U

Antivol U Lock-Force Hercule 320x165C’est le modèle le plus répandu, sûrement parce qu’il est le plus efficace. Cet antivol se referme sur un point fixe pour immobiliser la roue avant ou arrière. Le diamètre, la longueur et l’écartement doivent être adaptés au deux-roues. Il doit en effet être assez long pour arrimer la machine sans difficulté et pas seulement la roue. À noter également que certains U sont dotés d’un détecteur de mouvements qui enclenche une alarme lorsque celui-ci est déplacé.

Avantage : l’antivol U est si solide qu’il nécessite un équipement spécifique, du type tronçonneuse pour être brisé. Peu de chance donc de tomber sur un voleur équipé d’un tel attirail.

Inconvénient : relativement encombrant

Prix : entre 50 et 300€

La chaîne

Longtemps boudées par la Commission Stop Vol, les chaînes ont bien évoluées et répondent aujourd’hui à ses attentes. Souples et longues, elles sont très pratiques pour les scooters car on peut aisément les passer sous le tablier. Comme le U, elles permettent d’attacher sa machine à un point fixe. Il ne faut pas confondre la chaîne avec le câble qui lui ne résiste pas à un coup de pince-monseigneur et qui par conséquent, vise plutôt à dissuader.

Avantage : souple et légère, facile à transporter

Inconvénient : un peu moins solide que le U

Prix : entre 15 et 50€

Le bloque-disque

Bloque disque Radikal RK10 homologué SRACe type d’antivol ne permet pas d’attacher la machine à un point fixe. Des crapules bien organisées peuvent donc aisément l’embarquer dans une camionnette. Comme son nom l’indique, le bloque-disque se fixe sur les disques de frein. Il est vivement recommandé de l’utiliser pour un court laps de temps car il demeure moins fiable que les autres antivols. Un voleur expérimenté peut en effet le faire sauter en quelques secondes.

Avantage : peu encombrant

Inconvénient : moins fiable

Prix : entre 10 et 60€

L’alarme moto

L’alarme est un bon complément à un antivol mécanique, mais ne doit en aucun cas être utilisée seule, même si elle est haut de gamme. Son montage est particulièrement délicat car quelqu’un d’inexpérimenté pourrait provoquer des court-circuits. Il est donc préférable de faire appel à un professionnel. Il est également souhaitable de choisir une alarme certifiée NF recommandé FFMC car elles ont le mérite de ne pas décharger la batterie ni d’occasionner des soucis électriques.

Avantage : peu encombrant

Inconvénient : moins fiable

Prix : entre 10 et 60€