Quelles technologies retrouve t-on dans les gants moto?

Les mains ont tendance à subir le refroidissement lié au vent, et le froid ressenti au guidon d’un deux roues diffère de celui d’un piéton. La membrane appelée aussi insert assure l’imperméabilité de la paire de gants moto. Il en existe plusieurs types qu’il convient de connaître pour faire le bon choix.

Les revêtements extérieurs

Les coques Ergoflex

La protection est essentielle en cas de choc ou ripage sur chaussée glissante.Les gants doivent être dotés de coques de protections rigides ou semi rigides. Les coques brevetées Ergoflex protègent efficacement les phalanges, sans entraver le feeling avec les commandes.

En fibre de carbone, elles répondent à la norme CE EN 13594:2015 et sont ergonomiques et articulées. Certaines marques, comme Racer, Alpinestars ou Bering les dissimulent à l’intérieur.

La technologie Softshell

Le revêtement du gant n’est plus un choix cornélien. Même si le cuir reste un indétrônable de l’anti-abrasion, le nylon Softshell est un sérieux outsider. Apprécié pour sa polyvalence, le softshell entre en composition des gants moto de mi saison.Il est aussi combiné à du cuir et à des protections Kevlar et des coques Ergoflex dans le segment haut de gamme, pour l’usage quotidien en hiver. Les marques Bering, Ixon et Icon proposent des modèles pour toutes les saisons et tous les prix avec des protections renforcées: pads coqués sur les métacarpes, double serrage renforcé au poignet et à la manchette, bridge cousu entre l’annulaire et l’auriculaire pour éviter un éventuel retournement.

Le Gore-tex, imperméable et respirant

Le GORE-TEX est développé depuis les années soixante et doit son succès à sa fiabilité. Dérivée du Teflon, cette membrane de polyétrafluoroéthylène (PTFE) est invisible à l’œil nu, cousue à l’intérieur du matériel principal entre deux couches de protection. Les échanges gazeux entre la peau et la membrane gore-tex sont transformés en vapeur d’eau, rejetés vers l’extérieur du gant. La peau reste donc au sec en toutes circonstances, c’est l’effet dry Mesh.  Gore-tex propose aussi une option interressante, combinée dans ses gants: la protection GORE WINDSTOPPER. Une seconde carapace qui met le gant à l’épreuve des caprices de la météo. La membrane GORE WINDSTOPPER permet d’équilibrer la température corporelle efficacement.

La membrane Drystar, pour les froids glacials

Développée par Alpinestars, cette membrane brevetée est capable de résister aux conditions climatiques les plus rudes. Elle combine effet Dry Mesh, Windstopper, Softshell, selon les modèles les plus résistants. Elle offre une réelle imperméabilité et une respiration de la peau renforcée, sans oublier la souplesse pour une bonne prise en main de son deux roues. Son accessibilité et la pluralité de son offre sur le marché s’ adapte à tous les budgets.

La membrane Sympatex, très légère

Différente du gore-tex, la membrane Sympatex est un joyau de l’innovation. Capable d’être à la fois imperméable et coupe vent, elle s’offre un atout supplémentaire: la légèreté. Le gant étant conçu comme un mille feuille, chaque couche peut l’alourdir. La membrane micro-poreuse Sympatex est 30 % plus légère par rapport à d’autres membranes, sans aucune perte d’efficacité. Bien au contraire. Le Sympatex est une membrane composée de carbone, d’hydrogène et d’oxygène. Très fine (5 micromètres), aucun litre d’air n’arrive à l’ébranler et elle s’offre en prime le luxe d’être biodégradable et hypoallergénique.

Ses performances dépassent toutes les normes de garantie, c’est dire si cette technologie a le vent en poupe en période hivernale. Associée à des coques Ergoflex, cette membrane permet un confort d’usage remarquable, assurant une grande liberté de mouvements dans les manœuvres les plus délicates. Son utilisation est compatible avec un écran tactile du fait de la réduction de la matière. La marque Furygan, utilise cette technologie et propose aussi des gants chauffants.

 

La membrane Hipora pour la mi-saison

Inventée par les coréens, cette membrane a l’avantage d’être performante et un peu moins onéreuse que les autres. Elle offre une excellente isolation et se combine souvent avec une doublure en Thinsulate. Elle est conseillée pour des déplacements occasionnels en mi saison et pour un budget équilibré. Découvrez sur notre site toutes nos marques proposant des membranes Outdry Hipora performantes:, Bering, Ixon, Icon…

Les doublures intérieures

Un bon gant imperméable ne suffit pas. Si la membrane repousse le froid, elle ne permet pas de conserver la chaleur. Pour palier à cela, la doublure a son importance et doit pouvoir répondre à un confort thermique élevé. C’est la densité de la matière qui fait la performance thermique: plus c’est dense plus c’est chaud.  Et pour lutter efficacement contre le froid, la doublure doit être au dessus de 120g/m². Au dessous de ce seuil le gant est conseillé pour la mi-saison.

Les doublures Polymax et Primaloft.

Développée par Racer et conseillée pour un usage quotidien,la membrane Polymax est étanche et respirante. Le fabricant assure qu’elle contient de véritables agents hydrophobes qui agissent en synergie avec d’autres composants anti- froid: le Primaloft et le Fiberfill, deux thermo-isolants très performants. La doublure Primaloft est composée de microfibres formant de petits sacs d’air isolants. Ces gants confortables et souples bénéficient également d’un tissu extérieur en Softshell déperlant qui empêche la pénétration de la pluie, du froid et du vent.

Le Thinsulate.

La doublure en Thinsulate fait barrière au froid grâce à son mélange de microfibres constitué de polypropylène ,de polyester, et de diverse polymères. Toutes les marques utilisent sa technologie qui ne cesse d’évoluer: Ixon, Icon, Alpinestar. Il est dit que le Thinsulate serait plus douillet qu’un duvet de canard et qu’il facilite l’évaporation de la transpiration. Mais, sa performance dépend surtout de la membrane de protection associée avec ce type de doublure. Tout dépendra donc du budget que vous allouerez à vos gants et de leur fréquence d’utilisation. Enfin, choisissez une doublure cousue avec le revêtement extérieur, cela vous évitera un enfilage et un retrait laborieux.